L'eau - Série identité (3)

Posté le 28/08/2014 - Réflexion de JARDINIER 4D
56 commentaires
EAU-de-rose-JARDIN4D-06269

Eau + énergie + molécule organique = VIE. L'équation semble simple, et pourtant... Un seul élément fait défaut et la vie disparaît : pas de vie sans H2O !

Eau douce ou salée, pure ou polluée, chaude ou glacée, eau « lourde », eau sublimée… : l’eau dans tous ses états.

 

ETAT DES LIEUX

La planète bleue est salée à 97,2%, il reste peu d’eau douce (2,8%), ressource rare, et fragile.

L’eau douce effectivement accessible, donc disponible pour nos usages, c’est moins de 1%, dont les 3/4 sont consommés pour irriguer…

Il ne reste pas grand chose : 800 millions d’êtres humains n’ont plus accès à une source d’eau potable !

L’eau est ainsi traduite en chiffres : une liste effrayante…une situation désespérée ?

 

UNE DOUBLE RESPONSABILITÉ 

1- Regarder la question les yeux dans les yeux

2- Renverser la tendance par des actions efficaces

 

VOUS ÊTES PARTANTS ?

Vous ne savez par où commencer ?

Préserver l’eau, c’est permettre la vie.

Commençons par l’accepter : la vie n’est pas un roman, à l’eau de rose…

 

 

56 Commentaires

  1. Bonjour
    Voila un très bel article sur une ressource précieuse!
    Belle journée

    • Merci Wolfe, et au plaisir de tes partages : http://wolfe.vefblog.net
      Amicalement

  2. Bonsoir,
    on commence sérieusement à se poser certaines questions sur l’eau. Il semblerait que Nestlé est entrain d’acheter toutes les sources d’eau … d’ici quelques années cela deviendra de l’or cette eau.
    Lorsque j’étais petite fille il me semble que l’on utilisait beaucoup moins d’eau. Bon, c’est vrai que l’on ne prenait pas des douches et des bains comme aujourd’hui, qu’on ne lavait pas le linge avec autant de facilité ….
    Mais aujourd’hui l’eau on y fait plus trop attention … bien souvent dans nos pays riches on gaspille !

  3. C’est bien vrai, pas d’eau, pas de vie…

  4. J’aime beaucoup ton bouton de rose
    Nous ne sommes malheureusement pas assez conscient que l’eau est si précieuse !
    Belle soirée et à bientôt

  5. Bonsoir Hervé, question essentielle en effet. Terriblement tabou, aussi. Quand on sait que 50% de l’eau potable est utilisé pour refroidir nos centrales nucléaires, on se rend compte que nous en consommons sans arrêt alors qu’en effet, d’autres manquent.

    • Bonsoir Guillaume,
      j’ai réalisé en 2010 une thèse professionnelle sur l’eau = les solutions sont à portée de « clics » et dans chaque acte de consommation : commençons par une base de chiffres indiscutables, c’est le cas avec l’Atlas mondial de l’eau…
      Longue et belle vie à ton « Coin Jardin » ! http://lecoinjardin.fr/blog/
      Amitiés

  6. Fraicheur et beauté d’une nature indispensable à notre équilibre.
    A respecter!!!
    Bien à toi.

    • Une nature que tu mets en scène avec humour dans tes « Coups d’œil » : http://coupdoeil.skynetblogs.be/
      Par là, tu nous enseignes ce respect !
      Bien à toi également, Patrick

  7. Ici, en Belgique, il pleut tous les jours :)
    Bon, trève de plaisanterie, certains pays n’ont pas eu une goutte de ce précieux liquide et cultures ou êtres vivants doivent résister alors que d’autres plus riches en gaspillent pour leur divertissement, je pense à toutes les piscines qui fleurissent dans les villas. Bonne fin de semaine, Hervé.

    • Bonjour Philippe,
      tu évoques ici l’eau bien réelle gérée localement, mais l’enjeu est tellement plus important pour « l’eau virtuelle », celle que tout produit mobilise tout au long de son cycle de vie.
      Il faut de l’énergie, mais de l’eau aussi pour :
      – extraire les matières premières,
      – fabriquer le produit,
      – le transporter,
      – l’utiliser,
      – l’éliminer ou le recycler…
      Deux produits d’une même famille ont souvent des conséquences très différentes sur l’environnement de manière générale, et sur la ressource en eau en particulier : la démarche consistera à s’informer et privilégier le produit le moins impactant.

      J’insiste sur l’intérêt de l' »Atlas de l’eau » (http://www.autrement.com/ouvrage/atlas-mondial-de-leau-david-blanchon-aurelie-boissiere) qui a le mérite de fonder une conscience commune et tracer les actions possibles sur la base d’une photographie complète de la situation à l’échelle mondiale.

      Au plaisir de tes partages (http://philippedebieve-sesphotos.skynetblogs.be/)
      Amicalement

  8. merci de le redire !…avant qu’il ne soit trop tard !

    • Oui Capucyne, il est encore temps !
      Encore merci pour ton maniement tonique de « La nature et la plume » : http://capucyne.over-blog.com/
      Très bon weekend
      Amicalement

  9. Bon jour Hervé,
    Tout d’abord, je tenais à te remercier pour tes très gentils commentaires qui respirent l’intérêt de ce que je propose et ce n’est pas si fréquent.
    En outre également merci pour ton soutien dans les batailles qui me semblent si normales. Si il y a encore un siècle je n’aurai pas rejeté la chasse, il me semble aujourd’hui que cela ne veut plus rien dire, si ce n’est un assouvissement sanguinaire et primaire. Je ne sais pas si tu as vu, mais aujourd’hui, je propose une pétition contre la chasse aux Loups dont l’arrêté à été signé. Si tu es en accord, merci pour eux de bien vouloir y ajouter ton nom.
    Maintenant, j’en viens à ton article. Tout d’abord, magnifique ce bouton de rose.
    Pour ce qui en est de H2O, je suis totalement d’accord, c’est quelques chose qu’il faut préserver, même si sous nos latitudes, ce n’est pas quelque chose qui manque réellement. En effet, pour la surface de notre planète, l’eau douce n’est qu’une partie infime sur la totalité de ce qu’elle représente, et nous la gaspillons allègrement.
    Dans l’agriculture, combien de régions pratiques une culture qui n’est pas adaptée au climat et de nos jours des semences très gourmandes en eau ?
    A notre niveau, je ne sais pas combien de personnes ont eu la curiosité de regarder leur compteur d’eau quand ils tirent la chasse pour un petit pipi. Et bien pour ma part, malgré une chasse économique, deux sacs dans le réservoir de manière à ce que le remplissage soit moindre, et bien cela fait 8 litres d’eau potable sur le bouton économique pour entre 300 à 600 ml maxi d’urine ! Effrayant ! Peut être pas nécessaire de tirer à chaque fois quand on est chez soi… ce n’est pas si terrible.
    Il y a des gestes qu’il serait bon de respecter. Dans les jardins essayer de ne mettre que des fleurs et plantes qui soient peu gourmandes en eau, penser à fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents, prendre des douches plutôt que des bains et couper celle-ci pendant le savonnage, déposer des économiseurs d’eau sur nos robinets qui permettent d’économiser la moitié de notre consommation (vu sur mes factures) et qui ne coûtent quasi rien dans n’importe quel magasin de bricolage… Des tas de petites gestes qui non seulement évitent de gaspiller, mais qui également ont un impact sur la pollution car moins d’eau à traiter, donc moins d’énergie utilisée aussi…
    Le moindre petit geste à une relation de cause à effet sur d’autres et il en est ainsi pour tout ce que nous faisons. C’est ce que nous appelons notre empreinte écologique. S’appliquer à la faire la plus légère possible ne me semble pourtant pas si difficile, mais nous agissons dans nos pays, comme des enfants gâtés qui usent et abusent de tout ce à quoi il peuvent disposer sans réfléchir que toutes ces choses ne sont pas inépuisables, et que dans un jour très prochain, non seulement notre attitude et le bouleversement climatique que cela entraîne amènera en plus des peuples réfugiés pour les raisons que nous connaissons malheureusement tous, un énorme problème encore plus grave qu’il ne l’est déjà sur cette planète au sujet de l’eau, et peut être même que cela entraînera des guerres…
    Inverser le cours des choses, je n’y crois pas beaucoup, mais peut être pouvons nous au moins essayer de ralentir ce terrible processus… Cela demande juste un peu d’implication.
    Gandhi le disait déjà : Vivre simplement pour que simplement d’autres puissent vivre.
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    A bientôt.

  10. Un problème qui ne fait que commencer !!!
    Belle photo

    • Et les solutions existent…
      Merci Jackie pour ta visite
      Au plaisir de tes photos : http://www.jifou.org/
      Très bon Weekend
      Amitiés

  11. joli bouton de rose cousu de fil.
    j’essaye au maximun d’économiser (potager/fleurs eau de pluie récupérée dans une citerne)
    Bon wk, muxu

    • Et je t’encourage à élargir le champ de ton action, vers un « effet papillon » que tu annonces sur ton blog (http://aufildesimages.eklablog.com/piste-a109182666)…
      Bon weekend à toi Muxu
      Amicalement

  12. Joli bouton de rose qui sans doute se garni de gouttelettes et là le matin se laisse admirer! Ma petite économie de tous les jours , un pichet près du robinet qui recueille l’eau froide ou chaude qui n’arrive pas tout de suite, suivant le besoin du moment … et servira pour autre chose .Bonne journée Hervé, Amicalement .

  13. Elle est si importante et si précieuse. Il faut en prendre conscience

  14. bsr Hervé, un plaisir de revoir cette rose naissante.
    Je te souhaite une belle soirée, muxu

    • Et réciproquement Muxu…
      Il m’arrive de passer, et repasser sur ton Blog : http://aufildesimages.eklablog.com/ !
      Belle semaine ensoleillée
      Amitiés

  15. Je suis « écolo » depuis 40 ans alors toutes les questions touchant à la nature me concernent au plus haut point !
    J’économise l’eau le plus possible… et le reste… je ne gaspille pas !
    Il est toujours bon de le rappeler.
    Merci et bon dimanche Hervé
    Amitiés

    • Respect Didier pour ton antériorité dans la préoccupation « écolo » !
      Le chemin pour développer une action réellement efficace est semé d’embûches : le temps et la persévérance permettent de construire des bras de leviers pertinents tant vis à vis de l’eau, que des énergies, de l’air, des matières premières, des pollutions diverses…

      Vive ton « éclectisme sans prosélytisme » : http://didier85.eklablog.com/skip-the-use-1-festival-des-vieilles-charrues-2014-a109184580
      Amitiés

  16. Bonjour, cette série est magnifique

    • Bonjour Dominique et bienvenue sur le Blog JARDIN4D !
      Au plaisir de découvrir vos ballades à « Paris et Ailleurs » : http://paris-et-ailleurs.eklablog.com/
      Amicalement

  17. Un très bon article sur cet eau qui nous est si précieuse… tant de gens râlent quand elle se met à couler du ciel sans songer à ceux à qui elle fait tant défaut. belle soirée à toi

    • Bonjour Cathie,
      Ta Haute-Loire d’adoption est bien pourvue en eau, elle est aussi une terre de « ressourcement » : merci de nous la faire découvrir (http://neriphotos.wordpress.com/) !
      Au plaisir
      Amitiés

  18. L’eau, vaste problème et alibi pour s’enrichir, la taxé, pour renflouer les dépenses communales, que puis je faire pour le sahel moi ou l’eau coule à profusion ou le trop-plein de la nappe phréatique se déverse dans l’Isère ?

  19. sans eaux et nous ne serons plus rien…

    • Bonjour Angevine,
      Une eau de qualité, en quantité, pour tous et pour toujours ?
      Cela dépend de toi, de moi, de nous tous !
      Merci pour tes balades subtiles : http://labaladeangevine.blogspot.fr/
      Amitiés

  20. Nous nous comportons en fait comme des égoïstes, pour l’eau comme pour le reste. C’est bien de rappeler que beaucoup n’ont pas accès à l’eau alors que nous la gaspillons sans même en avoir conscience.
    Quand le monde occidental aura compris que la terre n’est pas sa propriété, que ses ressources sont épuisables et que rien ne peut marcher de façon saine sans partage, nous aurons fait un grand pas.
    C’est pas pour demain, hélas…Il y a tout un travail à faire pour changer les mentalités.

    • Bonjour Alma,
      Tu dis « Il y a tout un travail à faire… » ?
      Tu fais ta part, si j’en juge par la fermeté de ton que tu sais adopter pour défendre ton pays : http://almanito.over-blog.com/2014/09/holly-tourist.html !
      Merci pour ta visite et à bientôt,
      Amicalement

  21. Bonjour Hervé,
    L’eau est un sujet qui nous concerne tous et chacun devrait vraiment en prendre conscience avant qu’il ne soit trop tard !
    Dans nos pays « riches » nous sommes tellement habitués au simple geste de tourner le robinet pour qu’elle jaillisse ! c’est tellement simple !…. Combien de fois le robinet reste ouvert plus longtemps qu’il ne le faut !….Des solutions simples sont à la portée de tous mais encore faut il s’y tenir pour que notre terre ne nous file entre les doigts !

    Merci pour ce rappel vraiment plus que nécessaire

    J’aime beaucoup ta photo :-)
    Très belle journée et à bientôt

    • Bonjour Cri,
      le nombre de points d’exclamations dans ton commentaire trahit l’importance que tu accordes au sujet…
      Merci pour ta contribution et au plaisir de tes « Moissons de rêves et d’images » : http://feekri.eklablog.com/le-gardien-du-champ-a109074400
      Amicalement

  22. L’eau nous manquera à moyen terme parce que nous en dépensons trop et que nous ne respectons pas sa valeur. Mais je ne ferai pas changer le monde, je ne puis que changer à ma propre mesure et admirer ce beau bouton de rose pendant que nous en avons encore.

    • Merci Marie pour ta visite,
      changer soi-même est le plus difficile, et le plus important : partager ensuite…
      Alors, poursuivons cette exigence avec nous-même, et ces échanges qui soutiennent l’effort !
      À bientôt
      Amitiés

  23. Bonsoir
    au hasard de mon voyage, je pénétre
    dans ton Monde et je m’y sens bien.
    simplement car tu parles de la Nature,
    cette Nature que les humains détériore
    chaque jour un peu plus.
    Sans eau Adieu la planète Terre,
    Adieu toute vie
    Adieu la Race humaine
    Il n’y aura ,si vous ne faites rien,
    dans quelques décennies,
    qu’une planète vide de toute vie
    Celiandra

    • Bonsoir Celiandra et bienvenue sur le Blog JARDIN4D !
      Amicalement

  24. bonjour , merci pour votre com … ah l’eau vaste sujet … il faut la préserver ! oui
    moi c’est ce que je fais depuis toujours ! l’eau de pluie est mon alliée …
    je repasserai … passez un bon week-end A+ amicalement

    • Bienvenue Bébert sur le Blog JARDIN4D !
      Merci pour la visite et au plaisir
      Amicalement

  25. Bonsoir Hervé,
    Je vois qu’une ligne supplémentaire pour mettre le nom des blogs a été ajoutée, cela te permettra de ne plus avoir à les rappeler dans tes réponses.
    En ce qui concerne ton 3ème volet de la Série identité, comment ne pas te remercier de rappeler la nécessité de cet élément vital qu’est « L’eau ».
    Je sais qu’il est facile de s’habituer à utiliser très peu d’eau quotidiennement, j’ai appris à l’économiser quand, dans le désert, je partais avec une réserve de 100 litres pour une durée de 10 jours minimum à 2 personnes. Lorsque nous étions à la recherche de puits pour refaire le plein de nos bidons vides et l’angoisse lorsque nous ne le trouvions pas et que nous voyions nos réserves s’épuiser.
    Et, lorsqu’un jour, alors que le sol n’était que sable et cailloux, un magnifique spectacle s’ouvrit devant nos yeux ébahis, le désert devint un champ de fleurs violettes. 1 heure avant il avait plu, c’était inimaginable et pourtant bien réel, les graines attendaient sagement, enfouies dans le sol que l’eau arrive jusqu’à elles pour germer …
    Et tous ces gens qui boivent de l’eau de pluie souillée parce qu’elles n’ont pas d’autre choix !
    Oui, protégeons cet élément essentiel à notre survie et arrêtons de la gaspiller …

    • Merci Katia !!
      Une nouvelle fois tu viens illustrer et compléter à partir de ton expérience : tes mots sont ici une pluie bienfaisante qui fait germer d’autres réflexions…
      Merci pour ta visite,
      Amicalement

  26. Bonjour Hervé,
    Merci pour tes précisions sur les bottes, j’avoue que je ne faisais pas la différence et je viens de trouver la réponse sur le net tu as raison, je vais modifier mon billet et me coucherai moins bête ce soir :)
    Bon week end

    • Oui Laure, quand l’on est né sur une exploitation agricole, distinguer à distance le foin de la paille est un jeu d’enfant…
      Merci d’avoir rectifié et d’apporter des explications complémentaires pour les lecteurs de ton Blog : ton erreur est celle d’une « fille de la ville » qui fait sourire le « gars des champs » !
      Encore une belle journée ce dimanche : le jardinage est au menu ?
      À bientôt
      Amitiés

  27. L’eau: si précieuse et si peu considérée comme telle par certains!…
    C’est dès la maternelle que mes collègues et moi tentons de sensibiliser nos chères petites têtes blondes sur le respect de l’environnement et l’économie des ressources… Mais pas toujours facile de faire changer les mentalités et surtout les habitudes … Mais ne baissons pas les bras: c’est par tout petits pas que l’on avance sûrement…
    Ton bouton de rose entravé par ces fils de soie est très beau…
    Belle semaine

    • Petits pas enseignés aux tout petits…
      Bien-sûr tu prépares leurs grands pas quand ils auront grandi !
      Merci Aliselle pour ta visite et ton commentaire,
      belle semaine à toi aussi
      Amicalement

  28. Bonjour Hervé,
    Après une période de vacances, je me retrouve ici à faire un petit tour de jardin. Merci pour ce beau bouton de rose qui a du éclore et ravir bien des insectes depuis le jour où tu l’as posté.
    L’eau, un sujet vraiment important et si souvent négligé. Je pense que je vais faire hurler beaucoup de monde, mais mes pensées vont dans le sens qu’il faudrait éduquer scolairement les enfants sur cette ressource qui devient si précieuse puisque bons nombres de parents ne se rendent pas compte de sa valeur. C’est bien d’apprendre l’histoire de notre planète, mais en négligeant son avenir, un jour, il n’y aura plus de passé à apprendre aux élèves car même le présent n’existera plus.Ce sont les grains de sables mis cote à cote qui forme une plage. Il serait bon que l’on mettre son grain de sable tous ensemble pour notre planète!
    On râle (moi y compris) lorsqu’il pleut sans cesse, mais combien aimeraient sentir cette pluie les mouiller…
    Bon après-midi à toi, je poursuis ma visite dans ce jardin si agréable.
    Val

    • Merci Val pour ta visite
      L’eau la plus difficile à appréhender et qu’il faut enseigner en priorité est « l’eau virtuelle », celle « consommée » tout au long du cycle de vie d’un produit.
      Certains objets de consommation courante, notamment d’importation, transforme à grande vitesse la planète en désert : l’apprendre très tôt est une nécessité…
      Amitiés

Laisser un commentaire