Education - Jardin/Jardinier n°2

Posté le 21/09/2014 - Hors Normes
84 commentaires
maturité-éducation4D-08425

Je, tu...nous jardinons : bien ou mal ? Jardiner mieux ? Apprendre à jardiner ? Deuxième volet de la série JARDIN / JARDINIER, l'éducation est au menu de cette 63ème chronique...

Jardiner ?

Bien ou mal ?

De quel point de vue ?

Celui du jardin, ou celui du jardinier ?

 

Le JARDINIER rêve d’un paradis perdu où il pourrait vivre son jardin en autodidacte ?

Il se réveille dans un monde formaté où il devra bientôt décrocher son permis pour être autorisé à jardiner ?

Il y a encore une place pour une éducation au jardinage qui rende à chaque jardinier, bien formé, sa liberté d’innover…

 

Le JARDIN (in)forme le jardinier, impose ses nécessités.

Il envoie des signaux parfois désespérés : va-t-il m’écouter ce jardinier, élève dissipé, ou arrogant, qui prétend tout savoir ?

Le jardin, maître et professeur, guide et enseigne…

 

Le JARDINIER n’est pas prêt ? Le jardin attendra !

Le JARDIN tarde ? Le jardinier doit patienter !

Tout, dans l’éducation, est question de fruits cueillis à maturité…

 

84 Commentaires

  1. Le jardin est la plus belle école de la vie. Il demande l’observation attentive, l’écoute et l’empathie du jardinier, tout ce dont la vie
    moderne nous éloigne de plus en plus.
    Tiens, le jardin devrait être obligatoire dans la scolarité, au même titre que l’histoire/géo!
    Merci Hervé pour cette belle page et pour la photo…Mouaaaaaah!!!

    • Un jardin dans chaque école et chaque élève avec une casquette de jardinier ?
      L’idée est belle : je ne peux qu’adhérer !
      Merci Alma et très bonne semaine
      Amitiés

  2. Bon jour Hervé,
    Alors pour ma part, la réponse est toute faite, mal, je n’en doute pas.
    Je n’ai aucune culture sur ce sujet (si je puis dire), et je fais à l’intuition, et comme je ne prétends pas qu’elle soit bonne ;-)
    Mon petit jardin m’envoie en effet souvent des signaux désespérés ;-(
    Je te souhaite une très belle journée, ici et depuis une semaine, ce n’est que grisaille, pluie et orages, au moins l’arrosage se fait naturellement.

    • Tu jardines « mal », Pascale ?
      Tu as surtout une préoccupation « nature » prioritaire et je suis sûr que ton bout de jardin répond à ton objectif principal : la photo naturaliste…
      Et l’intuition ? Elle trouve vite ses limites si l’on manque de connaissances, ou d’outils, et c’est vrai dans tous les domaines.
      Par ex. je peux avoir une belle intuition, elle ne me permettra pas de réaliser les photos dont tu es capable…
      L’automne est là… mais il reste quelques derniers feux de l’été à venir !
      Très bonne semaine,
      Amicalement

  3. jardiner: travail journalier, patience et humilité, on se croit maître, on n’est qu’apprenti à vie et un jour, notre jardin nous ressemble.

    • « Apprenti à vie »…
      L’expression est juste et belle !
      Merci Jamadrou pour ta visite : je vais prendre le temps cette semaine de découvrir plus avant tes partages,
      Au plaisir
      Amicalement

  4. Bonjour,
    Nous n’avons rien appris. Nous faisons suivant l’endroit où nous habitons.
    Au Québec, notre jardin était fait selon le climat. Les arbres étaient là pour résister au grand froid de l’hiver (les frênes, bouleaux, érables, et sapins).En été nous avions un potager et malgré les étés courts il donnait fort bien.
    Lorsque nous sommes arrivés en Savoie (pas bien loin de chez-toi) j’ai été émerveillée de voir toute cette végétation et au début catastrophée de voir combien on taillait les arbres. Pour moi, c’était presque un massacre ….. Je me disais mais jamais ils ne pourront repousser. Et oui, ils repoussaient et même très bien.
    Au Canada (l’Est), on croit que les arbres sont très grands mais ce n’est pas vrai. Il fait trop froid et la hauteur n’est pas aussi spectaculaire qu’ici.
    Je pense comme « Almanito » cela serait bien des cours de jardinage et de botanique + respect de la nature pour les enfants.
    Je te souhaite un bon dimanche. Bien Amicalement

    • Merci Elisa pour ce parallèle, ici, avec ton beau pays : voyager permet de relativiser et je ne doute pas que tu as « importé » du Québec plus qu’un souvenir !
      Oui, nous sommes voisins, et la découverte de nos jardins respectifs est inscrite au programme de 2015 : ce sera avec plaisir…
      Merci encore pour les partages tellement lumineux et vivifiants sur ton blog !
      À très bientôt
      Amitiés

  5. Bonjour
    Ce sont des framboises en photo?
    Je passe te souhaiter un bon dimanche:
    Depuis hier soit, il pleut à verse!
    Bisous

    • Et bien Wolfe je vois que les petits fruits ne font pas partie de tes préoccupations éclectiques !
      As-tu un jardin ?
      Le framboisier est très facile à cultiver et agréable à picorer…
      Merci pour ta visite
      Amicalement

  6. Le contact entre le jardin et le jardinier est magnifique, je ne saurais m’en passer, habitant au Québec, l’été est court mais il faut faire avec et aller selon les saisons. J’aime tellement mes jardins de fleurs et mon potager, ce contact avec la terre et les plantes puis la récolte… c’est un pur bonheur! Bise et bon dimanche tout en douceur!

    • Et moi j’aimerais visiter ton jardin, mais le Québec est un peu loin…
      Très bonne semaine Maria-Lina
      Amicalement

  7. Bonjour Hervé,

    Le jardin …pour ceux qui ont la chance d’en avoir un bien sûr …mais si petit soit il, c’est une leçon de vie et il y a un rite à respecter. Parfois le mien crie au secours,…quand le temps me manque pour le soigner comme il faudrait ! Du coup je redouble d’efforts pour tailler ,arroser ,soigner et le dorloter pour qu’il ne m’en tienne rigueur :-) mais il n’est pas rancunier et me remercie en fleurissant de plus belle .
    J’ai beaucoup de plaisir à intéresser mon petit fils de 3 ans et demi qui sait déjà à quoi sert le râteau et le sécateur :-) et quand il me dit: » c’est beau mamy!… » tout est dit.
    Je te souhaite un très beau week end Hervé et merci aussi pour ces jolies framboises ;-)

    • Merci Mamy !!
      Ce petit gars a une grande chance…
      La transmission est une responsabilité et un plaisir : c’est bien Cri que tu viennes le rappeler.
      Dans l’attente de ton prochain partage,
      Belle semaine
      Amicalement

  8. Bonsoir Hervé,
    Il est difficile de savoir ce que mon jardin pense de son jardinier, ce que je sais c’est que mes petites bêtes, fourmis, escargots, limaces doivent l’adorer, ils se régalent des graines de fleurs que je sème désespérément chaque année et que je ne vois jamais fleurir.
    Comme Pascale, il m’envoie de temps en temps des signaux désespérés. D’ailleurs cela me fait penser que des arbustes sont morts sans que j’en connaisse la raison mais après tout, ils sont peut-être tout simplement en fin de vie ?!…
    Amitiés

    • Bonjour Katia,
      en lisant ton commentaire, je pense à ces médecines traditionnelles qui enseignent comment « tout » savoir sur la santé d’un patient à partir d’une « simple prise de pouls »…
      « Prendre le pouls » du jardin s’apprend, et cela prend du temps !
      Bonne poursuite de ton apprentissage, belle semaine, et à bientôt
      Amicalement

  9. un bon coulis de framboise..le mien aussi est généreux cette année; apprécier cette abondance et accepter quand c’est le contraire.
    Très jolie photo lumineuse, un régal. Muxu

    • Puisque les framboises bien mures ont été grappillées, toi, Muxu, tu « manges » la photo : Je suis à moitié étonné…
      Cette année les framboises ont apprécié l’eau en abondance et il y a encore ici de beaux fruits à venir…
      Merci pour ta visite
      Très bonne semaine
      Amitiés

  10. Bonsoir Hervé.
    Tes deux dernières questions sont très bonnes et tellement vraies. Le jardin nous dicte les saisons. Comme ces jours ci où il fait très beau et chaud et qu’il m’est encore impossible de replanter mes arbres. Au lieu de perdre leurs feuilles et ils ont de nouvelles pousses. Ggggrrrrr
    Bonne nuit.
    Amicalement

    • Tu te plaindrais Nath que l’été dure bien que l’automne soit déclaré sur le calendrier ?
      Il est encore bien tôt pour planter tes arbres !
      Je sais qu’il y a tant à faire par ailleurs dans ton paradis naturel : mais je comprends ton impatience d’aménager ton nouvel espace…
      Au plaisir et belle semaine
      Amitiés

  11. Jolies ces mûres… j’en vois pas mal dans la nature aussi, bon lundi Hervé.

    • Bonsoir Philippe,
      comme Wolfe précédemment qui doutait de voir des framboises, tu vois des mûres, et je dois reconnaître que le fait d’avoir prélevé les framboises bien mûres crée l’ambiguïté…
      Les fruits du genre « Rubus » sont tous des « mûres », mais il s’agit bien ici de Rubus idaeus, le framboisier, et non de Rubus fruticosus, la ronce commune !
      Belle semaine
      Amicalement

  12. Bonjour Hervé,
    Merci pour ton message sympa chez moi!
    Ah jardiner!!!
    J’ai trop donné en Afrique et ici, je me fais trop « vieille » à présent… la terre est trop basse!!
    Je m’y suis cassé le dos mais le résultat a été à la hauteur de l’effort.
    A présent je préfère laisser cela aux plus jeunes et me contenter de ma photographie faunistique!!
    Mais tu as choisis un beau sujet à traiter, il n’y a aucune limite à l’imagination et à la création…. si ce n’est l’espace!
    Je te souhaite une belle journée!

    • J’adore l’expression « me contenter de ma photographie faunistique… » quand je vois la qualité et la diversité de tes photos !
      Précisément, réaliser ces photos-là, c’est un sacré sport : mettons cela sur le compte de la modestie…
      Merci Noushka pour ta visite et tes superbes partages
      Amicalement

  13. Et oui tout est question de patience! Une chose dont je ne suis pas douée, mais j’apprends. :-)) En attendant je le visualise et cela m’apporte déjà bien-être et contentement. J’avoue que je suis tout de même pressée d’arriver au printemps prochain pour voir le résultat de mes plantations. Et pour répondre à l’une de tes questions, c’est à nous de nous adapter à notre jardin, à son sol, à sa terre et son emplacement.
    Bonne journée!

    • Bonsoir Caroline,
      nous sommes tous impatients, plus ou moins consciemment et avec plus ou moins de volonté d’en arrondir les angles, et, l’écoute est le préalable de tout échange = tu as les qualités principales d’une grande jardinière et tu mérites qu’au printemps ton jardin t’apporte de belles récompenses !
      Au plaisir de tes partages,
      Amitiés

  14. Bonjour Hervé,

    beaucoup disent que j’ ai la main verte ou me demande comment je fais, je ne sais trop quoi leur répondre car je jardine à l’ instinct, de l’ eau, quelques coups de sécateurs et de l’ attention voila les techniques que j’ utilise, mon jardin semble apprécier, pas d’ engrais ni de désherbant, parfois du compost, plus pour l’ utiliser que pour stimuler la pousse, ces techniques ne doivent pas être bonnes pour tout ni tout le monde, mais ici ça fonctionne .

    • Oui Laurent, il faudrait sûrement envoyer cette « main verte » aux oubliettes et considérer le « bon sens » dont toi, et d’autres, font preuve.
      Sans doute celles et ceux qui voient « la main verte » chez l’autre, devraient considérer qu’ils l’ont eux-mêmes, en sommeil…
      Pour l’éveiller ?
      Un peu de patience, d’attention, d’étude, de pratique… Un peu, dans la durée, la répétition, et la « main verte » finit par pousser !
      Tu le décris très bien : les compromis sont spécifiques à chaque situation Jardin/Jardinier.
      Merci pour ta visite
      Amicalement

  15. Le jardin apprend la patience, le respect, l’observation…Alors, à quand « le jardinage » au programme à l’école ?

  16. Je suis un peu surpris par cette phrase :
    Il se réveille dans un monde formaté où il devra bientôt décrocher son permis pour être autorisé à jardiner ?
    car j’ai toujours pensé que le jardin était encore un espace de liberté.
    Amitiés

    • Je ne doute pas Joseph que tu as su préserver ton jardin comme un espace de liberté…
      Mais tu es certainement par ailleurs informé des « guerres » menées pour défendre ces libertés, précisément :
      – Guerre de l’ortie,
      – Guerre des semences paysannes…
      Le jardin doit rester pour tous un espace de liberté et je te suggère de suivre l’actualité de ce combat via un média sérieux et efficace : http://www.terrevivante.org/
      Au plaisir
      Amicalement

  17. un des fruits que j’adore

    • J’ai fait une place pour les framboises car ma compagne les adore…
      Bonne fin de semaine Angevine
      Amitiés

  18. Un jardin est un bout de paradis . Parfois on le mérite et parfois pas
    Le mien m’appelle à grands cris ces jours ci :-/
    Bonne fin de journée

    • Les jardiniers savent entendre les « cris » que tu évoques : le manque de temps fonde souvent la réponse tardive…
      Les « cris » du jardin… et Kri ne répond pas !
      Belle fin de semaine
      Amitiés

  19. Bjr Hervé, les couleurs de ta photo sont sublimes.
    je viens de récolter qqles framboises et des légumes.
    Je prends beaucoup de plaisir à jardiner et cela fait 17 ans.
    Bonne soirée de mardi, muxu

    • S’il n’y a pas de plaisir à jardiner, il n’y pas la joie de transmettre…
      Merci Muxu de passer et repasser ici : mon Blog-jardin n’est pas aussi productif que le tien !
      Très bonne fin de semaine
      Amitiés

  20. Jardiner est une école de lenteur et de patience sans fin, il faut toujours recommencer pour un résultat différent chaque année.

    • C’est aussi une école de l’accélération, des changements de saison, des urgences inattendues ou inespérées…
      Une école de la Vie !
      Merci Orépuk pour ta visite
      Amicalement

  21. Un petit coucou de l’autre côté du Mont de L’épine pour te dire que je suis dans un brouillard à couper au couteau et qu’il fait froid …. les noix tombent. Bien amicalement

    • Oui Elisa , le côté Chambéry est aussi soumis au changement de saison, mais sans le brouillard…
      Souvent lorsque l’on emprunte le tunnel de l’Épine l’on découvre une ambiance très différente, de l’autre côté : soleil, pluie, brouillard, neige… l’effet de surprise est garanti !
      Les noix de l’Avant-pays Savoyard sont excellentes, une consolation à la perte de l’été ?
      Encouragements pour accepter une saison moins favorable aux belles randonnées, et laisser s’éloigner un peu les douces heures au jardin…
      Amitiés

  22. Bonjour Hervé,
    Sublime photo, on a envie de les croquer ces framboises :)
    Novice en la matière, j’apprends au jour le jour. Nous avons une mauvaise terre, lorsque nous plantons nous apportons systématiquement de la bonne terre et les fleurs nous remercient.
    Belle journée à toi

    • Bonjour Laure,
      il n’y a pas de « mauvaise terre », il y a pour améliorer l’existant de « bonnes techniques » adaptées à chaque situation …
      J’ai pu constater que la « novice » que tu évoques a déjà fait un long chemin !
      Au plaisir de tes partages,
      Amitiés

  23. Bonjour Hervé,
    comme tu le dis ( en réponse à mon com ) de la patience et de l’ attention envers son jardin, beaucoup croient qu’ il faut acheter et planter, il s’ agit d’ un gaspillage d’ argent et d’ énergie car ils recommencent tous les ans, car choisir les fleurs ou plantes adéquates au lieu ( terre et climat ) m’ a permis de profiter d’ une année sur l’ autre de la plupart de mes plantations, s’ instruire avant est toujours bénéfique !

    • L’utilisation des plantes vivaces, les multiplications diverses (marcottage, bouturage…), la récolte des graines et les échanges entre jardiniers…autant de possibilités de moins « gaspiller » : mais c’est vrai que « l’achat compulsif » est bien présent dans le secteur du jardin, avec comme résultat de nombreuses déceptions…
      Tu empruntes un autre chemin, c’est bien de témoigner que cela est possible : merci Laurent !
      Amicalement

  24. Ce qui est merveilleux dans le jardinage c’est la joie de récolter le fruit de son dur labeur.

    • Heureusement, Sabrina, le jardinage n’est pas qu’un « dur labeur » : c’est aussi une école joyeuse donnant de belles récompenses !
      Merci pour ce signe depuis Paris,
      Amitiés

  25. Bonsoir, moi mon jardin je le veux gourmand pour moi mais aussi pour tous ceux qui passent . offrir une salade, grappiller les petits fruits avec les enfants (et les grands!) les oiseaux, les insectes… j’aime faire les confitures aussi et rien ne s’arrête dans ce partage de la vie! bonne soirée Hervé

    • La générosité : la tienne et celle des jardins…
      Voilà une évidence de la vie que le jardin enseigne, que tu vis au quotidien et viens partager ici : merci Mina !
      Au plaisir de tes généreux partages,
      amitiés

  26. Bonjour
    Heureuse que mes articles sur le Japon vous plaise!
    Belle journée

    • Nous avons une vision très réductrice du « Jardin Japonais » : un érable, quelques cailloux, une lanterne…et le tour est joué !
      Ton reportage sur Kanazawa (http://wolfe.vefblog.net/245.html) permet de ressentir la force esthétique et philosophique de cet Art traditionnel passionnant : merci pour tes partages et belle fin de semaine,
      Amicalement

  27. Envie de croquer ce fruit, il invite à la gourmandise.
    Bien à toi.

    • Bonjour les « Croqueurs de framboises » !
      Mais pas de précipitation, les framboises bien fondantes ont disparu, celles présentes sur la photo ne sont pas encore à maturité…
      Bonne fin de semaine Patrick,
      Amitiés

  28. Je croquerais bien dans cette appétissante framboise qui nous tente dans sa belle lumière

    • Marie, « croqueuse de framboise », devra patienter aussi !
      Merci pour ta visite,
      Amicalement

  29. Cela donne envie d’aller croquer dans les framboises

    Bonne journée

    • Et voilà Pascal, tu viens compléter le « Club des croqueurs » !
      Encore de belles framboises à venir au jardin, même si elles sont plus lentes à mûrir…
      De ton côté, tu n’es pas en reste pour donner envie avec tes photos !!
      À bientôt
      Amitiés

  30. Le jardin, c’est comme l ‘amitié , il faut l’entretenir ! Et aussi lui faire des petits cadeaux – il nous le rendra bien Parole de Jardinier
    Bonne journée

    • Merci Patrick de venir déposer ta « Parole de Jardinier » !
      Je cultive aussi l’amitié vers ton Blog qui m’ouvre les portes d’ailleurs colorés, partout sur notre planète…
      Merci et au plaisir de ton prochain partage

  31. Bonjour Hervé,
    contente de venir respirer l’air de ton jardin. Là où j’étais , c’en était un vrai et drôlement grand ! Rempli de papillons que je ne sais pas photographier mais que ma rétine et mon cœur ont bien imprimés. Belle journée à toi et merci pour cette dégustation de fruits mûrs. Amitiés. Joëlle

    • Content de mon côté de retrouver tes visites et tes commentaires !
      Tes papillons vont inspirer de belles chroniques, je n’en doute pas…
      À bientôt Joëlle
      Amitiés

  32. Bonsoir Hervé
    Oh non, je ne me plains pas, surtout avec l’été indien que nous avons ! Tous les insectes sont encore là, les fleurs radieuses, la nature splendide.
    Quoi de plus beau pour nous rendre heureux ?!
    Très bonne soirée mon ami
    Mes amitiés.

    • Bonjour mon amie !
      Cultives cette spontanéité qui te permet de te « plaindre » et « apprécier » d’un même geste…
      Merci pour tes beaux partages très inspirants,
      Au plaisir

  33. Je viens de découvrir ton blog, je le trouve superbe.
    Et je réponds à ta question : au bout de 50 ans (j’ai commencé à l’âge de la maternelle) j’ai l’impression d’être toujours au début de mon apprentissage de jardinière, et je m’en félicite, car la nature continue à me surprendre, m’émerveiller, m’émouvoir. Ces dernières années je me suis permise d’emprunter un petit bout de nature et d’essayer de le former à mon goût. Avec beaucoup de travail je suis arrivée à un petit quelque chose mais qui reste éphémère car dès que j’ai le dos tourné Dame Nature défait ce que j’ai fait, je suis sans rancune car de toute façon elle aura le dernier mot et moi en attendant j’y ai trouvé plaisir et joie.
    Amitiés, je reviendrai avec plaisir

    • Merci Sabina pour ce beau commentaire et bienvenue sur le blog JARDIN4D !
      Je découvre de mon côté la « Jardin de Prosper », et c’est bien…
      À bientôt
      Amitiés

  34. quelle belle netteté ! j’en mangerais bien volontiers …

    • Les framboises bien mûres ont déjà été mangées, il faudra attendre un peu, Véronique…
      Bravo pour tes photos magnifiques !!
      Au plaisir

  35. sur mes chemins,j’en trouve souvent et j’en mange…

    • À parcourir ainsi tant de chemins, tu croises forcément des framboises, sauvages et cultivées !
      À bientôt Angevine

  36. Bon week-end au jardin, Hervé ! merci pour ta visite…

    • Mon activité est focalisée sur le secteur jardin : je ressource mon approche « hors jardin », sur les blogs amis, qui éclairent, stimulent et renouvellent ma réflexion…
      Merci Philippe pour ton regard !
      Amitiés

  37. Bonsoir Hervé,
    Je pensais avoir laissé un mot l’autre jour lorsque je suis passée ici, mais je devais être en partie ailleurs.
    Je crois qu’il n’y a ni maitre ni dieu dans le jardinage, juste une écoute, une alchimie entre l’un et l’autre, une éducation commune, une écoute, un partage. Serait-ce une relation? Moi, je le crois. De cette écoute, s’écoulera bien des choses. Le jardinier en tirera du plaisir et le jardin un épanouissement. Le bonheur s’ils savent s’écouter.
    Bonne soirée à toi.
    Bises
    Val

    • Merci Val pour ce concentré de mots qui dévoile expérience, humilité, et intelligence intime…
      Tu commentes régulièrement sur ce blog, sans doute pour cette chronique as-tu imaginé une réponse sans la publier ?
      Merci pour tes attentions et la richesse de ton regard,
      Bises amicales

  38. je te souhaite un très bon wk plein de saveurs et couleurs.
    Muxu

    • Chez nous les plantes d’intérieur migrent vers l’extérieur 6 mois durant : les plus fragiles ont réalisé ce WE leur transhumance automnale…
      Au plaisir Muxu

  39. Où est la place du ressenti dans tout cela ??? Comme on sent la terre avec ses mains ( et pas de gants au secours…) Avoir la main verte ça voulait dire quelque chose… Pour moi jardiner c’est sentir… s’essayer quitte à faire des erreurs… le nombre de fois où j’ai déplanté à l’improviste parce qu’une plante se déplaisait et le criait haut et fort dans le jardin… je n’ai jamais respecté les règles de bon aloi, les périodes et ceci cela… j’ai préféré écouter les plantes… et c’est encore ce que je fais avec le potager que je viens d’installer ici… c’est lui qui m’apprend et pas le contraire, ce qui aime cette terre d’auvergne ou pas, et la burle, le vent d’ici… l’an prochain je sais que serai en progrès… :-) C’est ça l’école de la vie belle journée à toi…

    • Chaque situation Jardin/Jardinier est un univers différent : une passionnante diversité !
      Merci Cathie de partager ici ton expérience et ton ressenti depuis ce Massif Central où tu pousses de nouvelles racines…
      Bien à toi, et au plaisir,
      Amitiés

  40. Enseignante en maternelle , à la retraite, je jardinais avec les enfants. Ils adoraient ça , planter, voir grandir, récolter, manger …. Il fallait faire preuve de patience … On apprend beaucoup en jardinant !
    Bref ! j’aurais beaucoup à dire à ce sujet.
    Bon dimanche.

    • Ces enfants sont certainement devenus jardiniers…
      Ce que tu « pourrais dire » tu peux encore l’écrire : l’expérience est précieuse, et la transmission vitale…
      Alors, au travail (d’écriture) Martine !
      Merci pour ta visite
      Amitiés

  41. Hum on en mangerai de ces belles framboises. Je suis nulle en jardinage, c’est l’affaire de ma moitié. Et je me suis régalée de ses framboises avec de belles récoltes malgré le temps maussade de ce mois d’août.
    Bonne soirée Hervé

    • Connaître un jardin, et un jardinier, ça n’est sûrement pas être « nulle » : c’est laisser en jachère des capacités qui se développent par mimétisme inconscient…
      Peut-être un jour auras-tu envie d’actualiser ce potentiel ?
      Disposer d’un jardin, et d’un jardinier, c’est une belle richesse, et de belles opportunités photographiques !
      Merci Sophie pour ta visite et au plaisir de tes partages
      Amicalement

  42. une belle gourmandise cette photo!

    • Merci Olivier…
      Et bienvenue sur cet espace !
      Amitiés

Laisser un commentaire