SIMPLIFIONS-NOUS LA TAILLE !

Posté le 26/11/2013 - Conseil
4 commentaires
conseil-taille-méthode-jardin4d-6293

Vous êtes plutôt du style "sécateur en surchauffe", impatient(e) de couper tout ce qui peut l'être; ou alors vous vous situez dans la catégorie "sécateur interdit", tétanisé(e) à l'idée de mal faire ?

Taillons « utile » à partir de règles de bon sens, essayons d’évoluer vers une approche méthodique par étapes successives :

  • LA TAILLE SANITAIRE = suppression des parties altérées : attaques parasitaires, événements climatiques…
  • LA TAILLE DE FORMATION = gestion progressive respectant la nature du végétal, la place disponible…
  • LA TAILLE DE FLORAISON, DE FRUCTIFICATION = plus technique, qui peut être abordée en terme de « renouvellement » : vous pourrez agir en supprimant les parties les plus âgées; vous atténuerez ainsi les conséquences d’un défaut de discernement entre les plantes qui fleurissent, fructifient, sur le bois de l’année, ou plus ancien.
  • LA TAILLE ESTHÉTIQUE = celle qui vous permet d’apporter une touche personnelle, inimitable…

 

En organisant ainsi vos tailles, vous craindrez moins le risque d’erreur (si vous êtes « tétanisé(e) »), et vous canaliserez vos ardeurs (si le sécateur vous « démange ») !

 

4 Commentaires

  1. En réponse à vos questions fréquentes je viens d’apporter une précision en commentaire sur un précédent article : http://jardin4d.com/octobre-taille-arbustes-persistants =
    Je suggère de raisonner en 3 temps :
    – QUESTION 1 = la taille est-elle utile ?
    – QUESTION 2 = quelle taille ?
    – QUESTION 3 = je taille à quel moment ?

  2. Oh! Il faudra que je vous montre quelque chose! Je prends la photo demain et vous l’envoie!

  3. intéressant ! bon dimanche Cathline

    • Oui Cathline, ce peut être utile de proposer un cadre quand le « sécateur démange » trop ou que l’on est tétanisé à l’idée de « mal tailler »
      À bientôt sur votre blog : http://le-jardin-de-cathline.over-blog.com/
      Amicalement

Laisser un commentaire