J'ai tout oublié... Similitude écosystémique (7)

Posté le 12/07/2014 - Conseil
14 commentaires
graine-magnolia-II-07985

L'écosystème dit : "Chez moi, c'est chacun pour soi, et chacun pour tous..." Et l'homme, trop pressé, n'entendit pas la fin, il partit en se répétant, comme un automate : "Chez moi, c'est chacun pour soi..."

L’humanité a tout oublié de ses millions d’années qui l’ont précédé, d’écosystème en écosystème…

Et pourtant, nous avons tout en main, asseyons-nous sur un banc, regardons un jardin, n’importe quel jardin : nous comprendrons nos erreurs, et reprendrons le cours de l’histoire du vivant, avec une belle solidarité.

L’écureuil s’active pour sa survie, il cherche, transporte, accumule des réserves pour passer l’hiver.

Dans sa course frénétique, il perd, sème, oublie de précieuses graines qui, ainsi dispersées, vont permettre de diversifier les zones d’implantation, ou, tout simplement, gagner la possibilité de germer…

En luttant pour sa survie, l’écureuil permet le maintien et l’évolution de « son » écosystème !

L’ÉCOSYSTÈME JARDIN permet la vie de nombreux hôtes, et rend de multiples services au Jardinier : c’est tout simplement notre intérêt de comprendre nos Jardins…

 

14 Commentaires

  1. Bonsoir Hervé, à notre époque l’Homme veut tout gérer à sa manière, sans tenir compte de son environnement… pour responsabiliser davantage il est nécessaire d’éduquer les plus jeunes, espérant que les conseils d’aujourd’hui soient retenus et appliqués ultérieurement. Excellent week-end.

    • Oui Philippe et pour bien éduquer, il faut des adultes motivés et formés : nos Blogs participent à la motivation ET à la formation, continuons (http://philippedebieve-sesphotos.skynetblogs.be/)!
      Amitiés

  2. C’est vrai, l’homme a oublié le « chacun pour tous » et le respect élémentaire des autre formes de vie

    • Je crois bien, Capucyne, que nous travaillons dans la même direction (http://capucyne.over-blog.com/) !
      Merci et encouragements
      Amicalement

  3. Même dans de simples pots de fleurs, des lierres et autres plantes se sont mis à pousser sans même les avoir plantés ! Les araignées tissent leurs toiles entre les pots même si le balcon est très haut. J’aime voir la nature à l’oeuvre. Mais trop souvent, nous ne pensons qu’à nous et en éradiquant tout, nous préparons notre propre malheur. Merci pour cette belle fleur de magnolia grandiflora. Amitiés. Joëlle

    • Oui Joëlle !
      Et merci de réveiller nos neurones assoupis par tes jeux de « Photos-Mots » : tes partages me sont précieux…http://joellecolomar.eklablog.com/
      Amicalement

  4. J’ai souvent honte d’appartenir au genre humain
    « L’Homme est l’espèce la plus insensée, il vénère un dieu invisible et massacre une nature visible!
    Sans savoir que cette nature qu’il massacre est ce dieu invisible qu’il vénère! » (H. Reeves)

    • Merci Kri d’inviter Hubert Reeves dans cet échange et de participer avec générosité à la découverte des beautés du vivant : http://bykri.ek.la/
      Amitiés

  5. Bon jour Hervé,
    Superbe photo ! Je suis fascinée par ces fleurs qui épanouies ou fanées nous offrent de telles merveilles.
    Comme toujours je lis le texte qui accompagne tes clichés, et comme toujours c’est une belle vérité. L’écosystème n’a pas cet égoïsme qui est entré dans le coeur de l’homme parce que oui, il y a ce chacun pour tous qui suit le chacun pour soi.
    Je te remercie pour ton commentaire de ce matin, et j’en suis très touchée. Je sais qu’il y a dans ce monde des personnes qui n’ont pas oublié ce qu’est l’empathie, mais mon expérience de vie de quelques dizaines d’années me confirme trop souvent que l’être qui se considère comme étant le plus intelligent est aussi le plus égoïste et le plus cruel car il agit dans la conscience de sa conscience tout en parvenant à se donner bonne conscience.
    Ce que j’ai dit hier n’est même pas un « méa culpa », simplement j’assume avoir accepté de faire ce que je ne voulais pas à la base, mais c’est certainement aussi cela qui m’a permis depuis bien longtemps de confirmer ce que je pensais au fond de moi. Savoir est une chose, voir en est une autre. Savoir permet de croire quelque part que la réalité n’est pas si grave et de se rassurer, voir ne permet plus cela, la réalité est là ! Alors peut être je dois dire merci à cette personne a qui j’ai voulu faire plaisir contre ce en quoi je croyais et qui m’a aidée à me conforter dans mes idées, un peu plus que ce n’était déjà le cas.
    Si je méprise l’espèce humaine dans sa généralité (et il suffit de voir ce que cette espèce a fait de sa propre maison, la Terre, en moins de cent ans, ce qu’aucune autre espèce n’a pu faire depuis ses origines) je ne méprise pas tous les humains, heureusement d’ailleurs. Je sais que goutte par goutte on forme un océan, mais les gouttes se forment bien moins vite qu’elles ne s’assèchent !
    Ici, c’est une de ces gouttes, il y en a d’autres ailleurs ce qui offre du réconfort mais ne me rassure pas vraiment.
    Amicalement, je te souhaite une très belle journée

    • Merci Pascale de prendre un peu de ton précieux temps pour tenter de combler le gouffre de l’indicible, par quelques mots…
      Des mots qui, je le sais, malgré ton pessimisme bien justifié, porte le secret espoir d’un effet positif !
      Je renvoie donc le lecteur vers le film que tu nous suggères de visionner : http://www.film-streaming.wf/film/310/Blackfish+streaming.html
      Tu condamnes à juste titre ces parcs d’attraction qui prétendent apporter du plaisir à leurs clients, alors que ce sont de pures « machines à fric » broyeuses de vies animales et humaines !
      Voilà, je fais ma part du travail, dans le Blog Jardin4D, pour relayer l’information…

      Et, comme Philippe dans le premier commentaire de cette chronique, il faut insister sur notre responsabilité d’adultes : si nous donnons à nos enfants les clés pour discerner ce qui doit être condamné, ils sauront tenir à distance ces espaces de consommation mortifères, qui disparaîtront d’eux-mêmes, faute de clients !

      Toujours et encore mes vifs encouragements pour continuer à tenir ta place et jouer ton rôle !!
      Rôle d’éveil aux beautés du monde, action de militante pour le respect de l’humain et de la nature, fonctions trop rares, et irremplaçables…
      http://nokomis.eklablog.com/

      Tu peux retrouver le sourire… Le soleil est de retour, l’été est enfin là !
      Amicalement

  6. Re coucou,
    Rassure toi, mes coups de gueule ne me font jamais perdre le sourire, ou tout au moins très rarement, et ce n’est certes pas la nature qui parvient à cet exploit ;-)
    Merci d’avoir relayé le lien, c’est vraiment gentil.
    Pour ce qui est des bases que nous inculquons à nos enfants, oui, elles sont précieuses, mais après pas forcément suivies. Et puis, qui détient la vérité ? Pas facile à dire… Peut être la vérité est synonyme de respect ?
    Re bonne journée à toi

    • Bien-sûr Pascale, nos enfants suivent leur propre chemin, mais, donner nos valeurs, non comme « LA vérité » mais « EN vérité », c’est à dire avec conviction, permet de structurer les bases pour de futurs adultes responsables (pensées, paroles et actions).
      J’ai pu me construire avec et au-delà du cadre proposé par mon éducation, et mes enfants de même, avec mes propositions…
      C’est la confrontation avec le monde tel qu’il est qui est parfois, trop souvent, violente et insoutenable : là, chacun(e) fait du mieux qu’il (elle) peut !
      Quelle que soit la forme adoptée, partager, ne pas rester seul(e) face à cette difficulté, est vital : c’est bien le sens de cet échange…
      Amitiés solidaires

  7. En effet, nos enfants ont leur chemin de vie à suivre de leur côté mais les valeurs transmises ne s’oublient pas… Dommage que ce monde ait tant changé, chacun pour soi, pourtant le partage est tellement précieux! Bisous tout doux et bon mercredi dans la joie!

    • Le partage est précieux et les Blogs sont un outil de partage tout autant précieux…
      Merci Maria-Lina pour tes sagesses quotidiennes (http://marialina.canalblog.com/)
      Profites de l’été !
      Amitiés

Laisser un commentaire