Transparence

Posté le 09/08/2014 - Conseil
30 commentaires
transparence-JARDIN4D-06284

La taille est une nécessité, une question incontournable pour tous les jardiniers. Tailler quoi, quand, comment...? Taille de transparence...

Après avoir évoqué la taille des persistants et suggéré une méthode progressive pour limiter les erreurs, cette 57ème chronique propose de réaliser un focus sur la « Taille de transparence ».

Préoccupation centripète, c’est aérer une ramure pour laisser passer la lumière aux bénéfice des plantes voisines.

Préoccupation centrifuge, c’est permettre au regard d’aller au-delà de ce qui serait, sans cela, un mur végétal.

La taille de transparence peut être constatée comme un résultat sans qu’une intention à priori soit intervenue, tandis que certains jardiniers ont une lecture intuitive du végétal, avec une perfection du résultat, sans théorie…

Pourquoi pas le chemin de l’étude pour améliorer la pratique ?

La visite du Vasterival permet de visualiser l’application à grande échelle des principes de cette taille.

Un Blog Ami propose une illustration « avant/après »

 

 

 

 

 

 

 

30 Commentaires

  1. Joli vert et jolie photo !

    • Merci Didier !
      J’illustre mes chroniques le moins mal possible : pour progresser vers le mieux les encouragements sont utiles…
      A bientôt sur ton espace si généreux : http://didier85.eklablog.com/
      Amicalement

  2. Autant je déteste qu’on coupe les fleurs non fanées (Ne jamais m’offrir un bouquet de fleurs coupées!) Autant je trouve très utile de tailler et aérer la végétation
    Très beau vert
    Bon WE

    • Merci Kri,
      La taille est un geste essentiel pour construire et entretenir un jardin : le sécateur est l’une des interfaces entre le jardin et le jardinier.
      Concernant la photo, nous avons en effet d’infinies possibilités de nuances avec le vert, qui plus est en jouant avec la lumière !
      À bientôt
      Amitiés

  3. J’oublie à nouveau de laisser mon url (pas possible d’inclure la possibilité de le mettre dans les identifiants?)
    http://bykri.ek.la

    • Oui Kri, tu n’es pas la seule à en faire la demande : je regarde cela cet automne !
      Pour l’instant, quand la personne déposant un commentaire gère son propre blog, je m’attache à indiquer son URL.

  4. Bon soir Hervé,
    Je passe un peu rapidement ce soir, en effet, je suis en compagnie d’une amie pour quelques jours, et je vais laisser un peu le PC durant ce temps. Cela étant dit, ta photo est magnifique et lumineuse. Les détails de la feuille sont vraiment top ! Bravo.
    Je te souhaite une belle fin de soirée.
    Amicalement

    • Merci Pascale pour ta visite
      si tu t’éloignes du PC, c’est certainement un peu pour le charger en photos au retour !!
      Je suis curieux…http://nokomis.eklablog.com/

      Belle photo ici ?
      J’apprends à observer, même le détail d’une simple feuille de figuier…

      À bientôt
      Amitiés

  5. Bonsoir Hervé, je suis un grand tailleur au point que la repousse ne se fait plus ! j’ai un peu abandonné les fleurs et arbustes que je laisse aux spécialistes, ma pelouse et mes haies me suffisent largement.. merci pour ton gentil commentaire, excellent week-end.

  6. Bonjour Hervé,
    bien que n’ayant pas de jardin, je remarque les belles ou laides tailles dans les jardin surtout dans les oliviers si fréquents dans la région. Il semble y avoir un engouement pour des taille style bonsaï. Je ne trouve pas toujours cela très heureux. Merci pour cette belle feuille dont les nervures montrent la vie. Bon dimanche à toi. Amitiés. Joëlle

    • Bonjour Joëlle,
      l’approche idéologique du réel existe aussi en matière de taille, soit, appliquer des principes comme une norme sans échange respectueux avec l’objet : la taille devrait être un dialogue intelligent entre le jardinier et le végétal, la taille est (devrait être) aussi une création…
      Les engouements et les modes ne sont pas forcément la meilleure inspiration !

      Sur la photo ?
      La pointe d’une feuille de figuier

      Au plaisir de tes partages (http://joellecolomar.eklablog.com/)
      Amitiés

  7. Bonjour Hervé, merci pour cet article qui résume parfaitement les bénéfices de la taille de transparence ainsi que pour le lien vers mon blog ! Encore une fois, cette contribution est superbement illustrée… C’est toujours un grand bonheur de passer sur votre blog, où la qualité des textes n’a d’égale que la beauté des photos !

    • Bonjour Toupti,
      c’est moi qui vous remercie car c’est votre chronique qui a inspiré la mienne : sur les sujets importants, l’usage de la « stéréo » devrait améliorer l’impact…
      Le lien entre nos blogs étant pour moi une évidence, et une nécessité : tous mes encouragements pour cultiver votre jardin, et votre blog (http://lemondedupti.canalblog.com/)!!
      Amicalement

  8. Bonjour hervé, il est bien difficile pour des non-initiés de toujours bien savoir la pratique de la taille … avec internet on peut apprendre, ce fut mon cas pour certains arbustes. Mais parfois ce n’est pas encore bien fait ! merci pour tes messages et je vois que ton site est superbement bien réalisé. Bonne journée.

    • Bonjour Sylvie,
      s’il est un domaine ou le « mieux » est souvent l’ennemi du « bien » en devenant vite le « trop », c’est bien celui de la taille…
      Une fois posées les bases, il faut regarder, essayer de comprendre : la taille de transparence est une école intéressante.
      Cet été manque de soleil ?
      Tu nous en donnes à foison sur tes blogs : http://monjardinenchanteur.eklablog.net/ http://anjouetailleurs.eklablog.com/ …!
      Merci et à bientôt
      Amicalement

  9. Bonjour Hervé,
    Très intéressant cette taille de transparence, je suis convaincue de son utilité.
    De cette façon, inutile de couper l’arbre quand il envahit trop l’espace.
    Très belle photo…
    A bientôt

    • Bien vu Katia car, si cette approche de la taille peut relever d’un pur plaisir esthétique, elle est souvent une prévention efficace avant de martyriser une plante ou d’être condamné à la supprimer !
      L’idéal étant de discerner dès l’origine = planter ce qui nécessitera le minimum de taille…
      À bientôt sur ton blog : http://ktiaphotos.eklablog.com/
      Amicalement

  10. Bonjour Hervé,
    Belle feuille verte qui respire la vie. On entendrait presque la sève courir dans les nervures. Ta photo me fait penser à une des miennes où l’on sent la feuille vivre. Combien de fois je regarde les arbres en imaginant ce que l’on ne voit pas. J’aime deviner leur vie interne.
    La taille par transparence semble être une énorme bouffée d’air et de respiration.
    Merci à toi de nous offrir la possibilité de découvrir des lieux comme le jardin de vasterival. Belle journée à toi.
    Ps: je suis abonnée, mais je ne reçois jamais tes news. J’ai voulu me réabonner, mais un message disant que je le suis déjà ne m’autorise pas à le faire. Je vais essayer de passer régulièrement pour voir si tu as posté de nouvelles choses.

    • Bonjour Val,
      montrer la Vie, mieux la percevoir par tous nos sens, apprendre à la connaître et la respecter : tout un programme pour des humains hyper-connectés et hyper-communicants avec des « prothèses » électroniques, mais de plus en plus handicapés dans la relation sensible avec le vivant…
      Nos blogs sont des médias électroniques, ils peuvent réveiller une motivation mais ne remplaceront pas l’expérience sensible :
      le travail de partage via ce blog est un effort de « re-sensibilisation » poussant à l’action et la « re-connexion » avec le monde réel…

      Concernant ton « P.S. » je reprends ici la réponse apportée à Pascale (en commentaires dans « SIMILITUDE MUSICALE N°10″) :
      Un envoi de newsletter n’est pas réalisé à chaque parution d’un article sur le Blog JARDIN4D, car, pour l’instant, je distingue :
      1- La lettre d’information calée sur les « 4 saisons » et reflètant l’activité de l’entreprise JARDIN4D : voici le lien vers la Lettre d’information de l’été 2014 : http://us7.campaign-archive1.com/?u=b9ee8548e3e9bb1aa5a4595e9&id=48bc90a9a9&e=9e18070eb1
      2- Les chroniques du Blog ont une vocation généraliste de « promotion » du Jardin et du Jardinier : l’internaute passe si il veut, quand il peut… Ici, pas de pression de l’actualité = certaines « vieilles » chroniques peuvent être utilement commentées, précisément selon l’actualité !
      Petit à petit, un « livre » de chroniques se construit, un livre annoté, un livre de mes chroniques ET de vos commentaires…
      La magie d’Internet, c’est que votre commentaire fait instantanément corps avec « mon » livre, qui devient ainsi « notre ouvrage », vos commentaires étant nécessairement plus riches et poussant les limites de mon expérience et de ma réflexion : j’aime cette construction collective.
      J’exerce une modération uniquement lors de votre premier commentaire, ensuite, vous êtes chez vous !

      Autre demande récurrente, celle de pouvoir inscrire une adresse URL avec le commentaire : je prends tout cela en considération et vous informerai par une chronique spécifique lorsque l’évolution sera effective : Patience…

      Merci pour le partage de tes climats mêlés : celui de tes ressentis, celui de tes montagnes… (http://lancoliebleue.wordpress.com/)
      Au plaisir d’être guidé par tes pas, tes mots, tes émotions et tes photos !
      Amitiés

  11. Bonjour Hervé,

    En premier je veux te remercier pour tes commentaires qui sont toujours judicieux et très agréables à parcourir. Je découvre depuis peu ton blog et je viens à l’instant de te mettre dans mes liens (afin de t’avoir sous la main plus facilement).
    Pour ton article de ce jour, la photo est très jolie c’est certain mais il y a encore de bons conseils.
    Je suis arrivée dans la région Rhône/Alpes il y a 22 ans. Nous arrivions du Québec, là-bas les hivers sont très longs et rigoureux et les arbres poussent lentement … on taille si peu !
    Donc lorsque je suis arrivée et que j’ai vu la manière dont on taillait les arbres et arbustes j’étais sidérée ! C’était pour moi un véritable massacre …. et on me disait : « Mais oui, ça repousse » ! C’est vrai que ça repousse ….
    Bravo pour ton blog qui ne ressemble à aucun autre.
    Je te souhaite une très bonne soirée. Amicalement.

    • Merci Elisa d’apporter ici ton expérience de québécoise : je ne vois pas de différence entre une « juste taille » des végétaux et une « approche douce » des chevaux comme tu la décris si bien dans ton reportage : http://elisa-france.eklablog.com/passion-chevaux-a108630036
      La non-violence s’apprend, ton blog est une école : parce qu’il est sincère, il ne ressemble à aucun autre… bravo à toi !!
      Belles journées ensoleillées,
      Amitiés

  12. Merci pour ton passage chez moi.
    Ton blog est très original, et doit bien passionner ceux qui ont un jardin…
    Moi, je n’ai qu’un balcon…et comme je suis souvent sur 4 chemins, je ne peux guère avoir de fleurs ou arbustes…
    Là, on vient de m’offrir un *medinilla magnifica*, et il semble que ce soit difficile à conserver…
    On verra bien !
    Bonne journée,
    Bien amicalement.

    • Bonjour Clarisse,
      les jardins sont un bout de nature en quête perpétuelle d’inspiration : ton blog « d’exploratrice des 4 chemins » participe à ce ressourcement (http://cordee74190.eklablog.fr/)
      Le balcon est déjà un jardin, tandis que nos appartements accueillent aussi des plantes : le jardin d’intérieur n’est pas le plus facile…
      Je ne doute pas que tu sauras prendre soin de Medinilla magnifica !
      Très bonne fin de semaine dans ta belle Haute-Savoie
      Amicalement

  13. belle finesse dans cette photo,
    la taille, j’essaye d’apprendre le chemin est encore long

    • Bienvenue Bernard chez JARDIN4D !
      Je vais de ce pas découvrir ton blog : http://les-humeursdebernard.over-blog.com/
      Tous mes encouragements sur « le long chemin » d’apprentissage de la taille…
      Amicalement

  14. belle prise

  15. magnifique effet de transparence et de lumière sur les détails des feuilles ! c’est splendide !

Laisser un commentaire